STELLA

france-algerie

photographe des hommes

#portrait #studio #couleur #portrait #hommes #femmes #enfants #studio #couleur

" 

Le réservoir est inépuisable , il y a autant de portraits possibles que de respirations, que de moments vécus.

"

Depuis toute petite, je regarde, j'observe. D'abord, petite, dans notre tout petit appartement de la Cité des Bosquets à Montfermeil : ma mère, ma grand-mère, mes frères et le soir, quand il revenait de l'usine, mon père, triste et silencieux. 

Généralement, j'aimais à me glisser entre la porte et le poste de télévision, si l'action se passait au salon ou contre le vieux réfrigérateur  si c'était l'heure de la préparation du repas ou des devoirs de mes frères - qui d'ailleurs était généralement la même ! Ou encore, assise, figée comme une statue de sel, dans la chambre des garçons qui oubliaient même ma présence... 

 

Je pouvais rester des heures dans l'une ou l'autre de ces positions. Et je les regardais, et je les observais... Les moindres plissements de peau, les moindres variations de lumière sur le bout du nez, les lèvres qui s'entrouveraient ou se crispaient, les pupilles qui se dilataient ou au contraire se contractaient.. Je captais tout, et j'essayais de deviner ce qui se passait, ce qui se tramait à l'intérieur du crâne d'elle, d'elle, de lui, de lui ou encore de lui...

Par la suite, j'ai fait beaucoup de choses. Mais un jour, un petit ami m'a offert un petit appareil photo. C'était encore l'époque de l'argentique et du noir et blanc et de cet espace-temps entre la prise de vue et le papier impressionné que l'on tient entre les doigts...

Mon premier sujet, ça a été lui. Je crois que je l'ai photographié sous tous les angles et dans toutes les positions ! Après, je n'ai plus arrêté de photographier les gens et un jour, j'ai fermé les yeux, fais un pas en avant et sauté dans le vide : j'ai démissionné de mon emploi d'hôtesse d'accueil dans un cabinet d'avocats du quartier de l'Opéra à Paris et je suis devenue photographe. Photographe de portrait. Exclusivement.

Stella

C'est un exercice périlleux que celui du portrait photographique. Tellement de gens s'y sont frottés, avec plus ou moins de succès !

A-delà de la personnalité si attachante de Stella, j'aime sa façon de faire, sa façon de procéder. Pour qui sera pressé, le résultat pourra sembler ""banal", ou trop classique". Mais pour qui s'arrêtera un instant et laissera le temps à ses paupières de s'écarter, une envie irrépressible de remonter le cours des choses pour pouvoir se glisser dans le regard, la peau, le corps de Stella photographiant cette personne ainsi exposée, ou dans le regard, la peau, le corps de celle-ci en train d'être photographiée par Stella...

J'ai déjà eu la chance, plusieurs fois, d'être présent à de telles sessions. Oui, j'ai eu cette chance-là....

Cédric

thedensecompany  | créateurs émergeants.

  • Facebook Black Round
  • Instagram Black Round
  • Twitter Black Round
  • Vimeo Black Round
  • YouTube

Tous les visuels présentés sur ce site sont en basse définition. Leur format d'affichage peut varier selon les supports et modèles de visualisation. 

© 2020, website design by noname.studio